Que faire à Malte ?

Bonjour toi,

J’espère que tu vas bien.
Aujourd’hui l’article que je te propose change totalement de ce que j’ai l’habitude de te proposer. Si tu me suis sur Instagram (on a passé les cent abonnés, merci à toi si tu en fais partie !!), tu as pu voir que je suis partie en vacances à Malte et que j’ai vécu un voyage très sportif ! (aka les alarmes incendie en pleine nuit !) Je me suis dit que cela pouvait être sympa de te raconter ce voyage plus en détails et tu as été réceptif à cette idée lors de mon sondage sur ce réseau social.

Mes conseils pour partir à Malte

Avant toute chose, si tu as prévu de partir dans cette jolie destination, laisse moi te prodiguer quelques conseils qui te seront fortement utiles :

  • Prévois de bonnes chaussures : c’est LE conseil que j’ai à te donner. A Malte, les rues sont en pentes, semées d’embûches avec de nombreux cailloux. Tu empruntes souvent des petits chemins peu praticables en montée ou en descente, alors oublie rapidement tes tongs et arme toi de bonnes baskets ! Je t’épargne le nombre de personnes que j’ai vu se blesser en tong…
  • Aie toujours de l’argent liquide sur toi : Malte est une petite île où tout est peu coûteux. Lorsque tu dois passer aux caisses, il n’est pas rare que l’on te refuse la carte bleue car les Maltais paient en liquide. Autre point, on te demande souvent d’avoir le compte juste car ils ne possèdent plus assez de monnaie pour te rendre ce qu’il faut. De plus, il n’est pas rare que tu doives acheter juste une petite bouteille fraiche qui coute seulement cinquante centimes. Pour éviter ainsi les mauvaises surprises, aie toujours de l’argent liquide sur toi.

    Les routes à Malte..

  • Prends le bus mais sois patient : nous nous sommes déplacées seulement en bus (et en bateau mais j’en parlerais plus bas dans l’article) et ce mode de transport est le plus pratique : il t’emmène partout ! Arrivées à l’aéroport, nous avons acheté une carte sept jours de transport illimité pour seulement 21 euros et tu peux te rendre absolument partout. De plus, la carte est également valable sur l’île de Gozo ! Tu bipes à chaque fois que tu entres dans le bus et ne pense même pas à frauder petit coquin, le chauffeur vérifie chaque personne qui monte.Le seul bémol du bus est que les horaires sont totalement aléatoires. A chaque arrêt de bus, il y a des horaires qui différent des horaires de l’application qui différent eux, de ceux donnés par l’hôtel.
    C’est simple : le bus peut arriver aussi bien dix minutes avant l’heure indiquée, que dix minutes plus tard. Au début du séjour, on calculait chaque itinéraire, puis au final on s’est résolu à s’y rendre quand on le souhaitait : au petit bonheur la chance. Aussi, cela dépendra des destinations, mais le bus est vite bondé, et tu peux te retrouver à faire une heure de bus sans place assise. Cela nous est arrivé une fois pour un trajet de quarante minutes, et j’ai fini par grimper dans l’espace bagage pour m’asseoir. Les gens autour de nous, m’ont applaudi ahah. 
  • Accroche toi sur les routes : je n’ai vu aucune auto-école sur toute l’île et c’est à se demander s’ils ont réellement un code de la route. En plus de la conduite à droite qui est à l’opposé de celle en France, il faut bien s’accrocher à chaque virage, chaque montée etc. A Malte, ils ne s’arrêtent pas forcément au STOP et lorsqu’ils prennent un rond-point, c’est « au premier qui passera », c’est simple, ils s’engagent tous. Les Maltais s’arrêtent en plein milieu de la route et s’ils ne trouvent pas de place pour se garer, ils vont la créer eux-même en stationnant en plein milieu de la route ! Tu verras, tu entendras klaxonner sur chaque trajet au minimum dix fois.

    Mes conseils pratiques :

  • Sors ton plus bel accent anglais : j’étais surprise de voir dans le bus que les noms étaient indiqués en Maltais et non en anglais. Heureusement, cela se ressemble pour les noms des villes mais sinon le maltais est une langue difficile à apprendre. Tout le monde parle en anglais là bas et surtout en italien. Il y a énormément de touristes italiens car Malte est situé juste en dessous mais j’ai l’impression qu’ils sont tous bilingues maltais/italiens.En conclusion, personne ne parle français à Malte. Les affiches dans les magasins indiquent qu’ils parlent : anglais, italien, espagnol et même slovaque mais jamais français.
  • Achète des chaussures pour aller dans l’eau : chaque baignade a été une torture pour mes petits pieds. A Malte, il est rare de trouver réellement une plage de sable. Moi qui avais hâte de sentir le sable chaud sous mes pieds, c’est raté ahah. Tu trouveras plutôt des rochers, des galets etc. Alors lorsque tu souhaites te baigner, deux options :
    ça glisse fortement, et j’ai décidé d’entrer dans l’eau sur les fesses.
    ça fait mal aux pieds : ce sont des galets au fond de l’eau.
    Les touristes s’étaient renseignés car ils avaient tous des « chaussures-chaussettes » exprès pour se baigner et quel bonheur cela a du être pour eux ! Aussi, on aperçoit de nombreux poissons, en tant que petite fille fragile, j’hurlais dès que je voyais un poisson à mes jambes ahah.
  • La nourriture maltaise : il mange peu de viandes à part du poulet et du poisson. Les prix sont peu élevés, on est encore choqué lorsque l’on a commandé un plat de gratin de riz avec du poulet et de la sauce tomate : un régal pour… 1,30 euros !
  • Les maltais sont très croyants : il y a des croix et des statuettes partout dans la ville et devant les habitations. De plus, beaucoup viennent pour visiter les cathédrales. Il n’est pas rare de les voir prier avant de manger.

Que faire à Malte ?

Valetta

la valette malte

Valetta malte

Valetta dit La Valette en français est la capitale de Malte. C’est une jolie ville à visiter à pieds. Il y a la rue principale avec des tas de petites boutiques (A noter que ce n’est pas à Malte que tu feras du shopping si tu adores la mode !). On a pu visiter les jardins Upper Barraca Gardens et Lower Barraca Gardens et profiter d’une vue sur toute la ville. Tu peux également te balader jusqu’au port.

En été, il y a énormément de touristes, hors saison, l’île doit être tellement calme ! C’est à la Valette où j’ai pu déguster une noix de coco, de nombreux petits marchands sont dans les rues, ça donne une ambiance sympa. Je t’ai fait découvrir leur art en te partageant les sculptures sur Instagram qui ornent la ville avec toujours un message, «une leçon » illustrée.

Sliema

sliema malte malte sliema

coucher du soleil sliema

Sliema est une jolie petite ville où tu peux te promener le long de la mer. Tu as plusieurs spots pour te baigner également. La ville est très animée le soir et tu as de belles vues. De plus, il y a le centre commercial The point mall avec des enseignes plus connues comme Pull and Bear, Bershka etc. A noter qu’à Malte tu ne trouveras aucun H&M et qu’un Zara est en travaux pour une ouverture prochaine.

San Julian – Paceville

san julian malte

paceville malte

st julian malte

LE quartier si tu souhaites faire la fête jusqu’au bout de la nuit ! Tous les bars font des happy Hours entre 17h et 19h et les boissons, la nuit sont à un prix peu élevé. C’est le quartier dans lequel on séjournait car on le trouvait bien situé par rapport aux autres villes. De plus, on avait trouvé un chouette endroit sur des rochers pour se baigner et admirer la mer agitée. C’est le quartier où tu trouveras le plus de touristes et de jeunes ! Malte est une ville avec une population assez vieillissante.

L’île de Gozo

citadelle hozo victoria

citadelle victoria gozo

ile de gozo

masarfolm gozo

Nous avons pris le ferry pour nous rendre sur l’île de Gozo. L’aller/retour ne coûte que 4,65 euros et tu payes seulement au retour. La traversée dure entre quinze et vingt minutes.

Arrivées là bas, nous avons été à la Citadelle (Victoria), le lieu est absolument magnifique ! Nous avons mangé à l’intérieur avec une vue sur la ville à un prix plus que raisonnable. Tu ne dois pas passer à côté de cet endroit ! Nous sommes ensuite allées à Masarfolm où nous avons pu admirer une jolie vue et nous baigner. Beaucoup faisait de la plongée ! Gozo est une île magnifique, si on avait su, on aurait prévu plus de jours là bas ! Une journée c’est rapide et intense.

Mdina – Rabat

mdina malte

Rabat malte

Mdina est une petite ville sans voiture. Tu peux te faufiler dans des petites ruelles et ils ont essayé de préserver le côté authentique de Malte. Nous avons remarqué qu’à Malte, il y a beaucoup de choses faits mains et des habitants qui souhaitent transmettent leur savoir. Bien qu’âgés, ils continuent de travailler comme pour transmettre leur vie. C’est notamment à Mdina que Games of Throne a été tourné.

Le Blue Lagoon et Comino

bateau malte comino

ile de comino malte

blue lagoon comino

Pour se rendre sur l’île de Comino, nous avons pris un petit bateau qui contenait une vingtaine de personnes pas plus. C’était la première fois que je prenais un aussi petit bateau et j’ai eu un peu peur lorsqu’on tanguait de gauche à droite ahah. L’aller-retour coûte dix euros et tu règles immédiatement le montant cette fois. La traversée dure vingt minutes (quand tu as peur, cela te semble interminable !). A l’aller, ils nous montrent les petites grottes, c’est sympa !

Arrivé sur l’île, deux choses t’interpelleront : le monde ! C’est incroyable de voir autant de monde collé serré ! Et la couleur de l’eau totalement transparente. Nous avons décidé de nous éloigner de la foule en montant tout en haut de l’île (n’oublie pas de bonnes chaussures !) et évite d’avoir le vertige. C’est à cet endroit où je t’avais fait mes stories sur Koh Lanta sur Instagram pour te situer un peu. Les décors sont à couper le souffle. On se retrouve réellement sur une île déserte. Il y a un seul hôtel sur toute l’île et aucune habitation ! Nous avons trouvé une petite plage éloignée à vingt minutes à pieds par rapport à l’endroit où tous les bateaux te déposent.

Je conseille de faire cet endroit pour la vue incroyable sur le blue lagoon !

Marsaxlokk

village des pecheurs malte

marsalokk malte

Le village des pêcheurs Marsaxlokk est un endroit noté sur tous les guides. C’est impressionnant de voir autant de petites barques. Tu peux déguster du poisson frais dans tous les restaurants qui bordent le quai à des prix raisonnables. Moi qui déteste le poisson, je me suis abstenue. Il y a également un petit marché avec de nombreux souvenirs et des choses faites mains. Attention, après 15h30, tu ne trouveras plus personne ! Si tu veux te rendre au « grand » marché, il faut que tu y ailles le dimanche !  Nous avons également acheté des spécialités maltaises : des gâteaux aux amandes et des gâteaux aux figues. Mamamia ! Si tu vas à Malte, amène moi des gâteaux aux amandes, mes papilles en réclament déjà  !

A vingt minutes à pieds, tu peux retrouver St Peter’s pool, un endroit où tu peux te baigner et surtout faire des concours de plongeon. Nous avons fait le chemin à pieds, il te faut un bon cardio car la montée est sévère et la route est bien amochée ! Beaucoup la faisait en taxi ou encore en bateau. On ne s’est pas attardé à St Peter’s pool. Le monde était présent et peu d’accès pour se baigner. A moins de faire de grands sauts.

Mon avis sur Malte

Malte m’a époustouflé par ses paysages. Les vues sont à couper le souffle. Les habitants sont d’une extrême gentillesse et il n’y a aucune crainte dans la ville. En terrasse, tu laisses ton portable posé sur la table sans une pointe de stress : personne ne te le prendra. Si tu veux te baigner, tout le monde laisse son sac sur la plage et part à l’eau tranquillement. Que c’est bon de se promener paisiblement sans avoir peur de se faire agresser. Lorsque l’on se rend dans un restaurant et qu’il n’y a plus de place en terrasse. Ils te proposent de te poser à la terrasse voisine (du supposé concurrent), j’étais subjuguée.

J’ai rarement autant parlé et fait connaissance avec autant de personnes lors d’un séjour (d’ailleurs, ils nous ont rappelé qu’on était champions du monde <3). Les gens sont accueillants, bienveillants et toujours prêts à t’aider. Si tu veux des vacances paisibles mais sportives, je ne peux que te conseiller Malte !

Mes yeux s’en souviendront à jamais.

Pour en revenir sur l’article « Comment savoir qui je suis vraiment ? » j’ajouterais que les voyages nous rendent plus riches et nous font grandir. Ils nous apprennent à répondre à cette fameuse question « Qui je suis ? », en voyageant, on apprend beaucoup sur nous et on découvre qui nous sommes.

 

A très vite

7 commentaires Ajoutez les votres
  1. Hello !
    Il est vraiment complet cet article, merci !
    Malte me tentait adolescente, et puis l’envie est partie ! Mais ton article pourrait bien me redonner envie de prendre bagages 🙂

    XOXO LOVE,
    Anthony & Noémie, notrecarnetdaventures.com blog tenu à 4 mains pas un couple amoureux et facétieux !

  2. Coucou!
    J’aimerais bien visiter Malte, et tu m’en as donné bien envie! entre ce que tu racontes à propos des gens et de leur mentalité, et les paysages, cette île aurait tout pour me plaire.. Et moi aussi, j’adore voyager, découvrir d’autres façons de vivre..On en ressort plus grand!
    bisous!

    1. Merci pour ton message Julie.
      Si tu aimes voyager, tu ne seras pas déçue par cette destination.
      Si tu y vas, préviens-moi, je veux ton ressenti !

      A très vite

  3. Coucou ma belle! haha oui c’est sûr qu’en rentrant en France je vais me jeter sur les gâteaux et le fromage!! Tes photos sont sublimes, merci pour ce post car avec mon chéri on hésitait à y aller et je pense que ça va se faire ça a l’air super! des bisous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *