Interview d’une adulte en devenir – « A mon âge je pensais être maman et mariée depuis 7 ans » !

Bonjour toi,

J’espère que tu vas bien.
Aujourd’hui, j’inaugure une toute nouvelle rubrique sur le blog : l’interview d’un(e) adulte en devenir. Lorsque j’ai lancé l’idée en sondage Instagram, la réponse a été unanime : 100% d’entre vous disait que c’était une bonne idée. Alors je me suis lancée à la recherche d’adulte en devenir et de questions à te poser. On découvre ensemble la première interview !

 

Ton prénom Souhaila
Ton âge : 27 ans
Ce que tu fais actuellement  : des études en commerce international

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis franco (de mon père) marocaine (de ma mère). Je parle arabe et espagnol couramment et je maitrise pas mal l’anglais maintenant (avec 18h de cours d’anglais par semaine c’est plutôt pas mal).(rires!) Je suis quelqu’un d’anciennement superficiel. J’ai toujours aimé la mode (ceci n’a aucun lien avec le superficiel la mode est un art) et j’ai toujours été près de mon image à part lorsque j’ai connu des personnes qui m’ont fait perdre confiance en moi je me suis laissée aller. Aujourd’hui je suis une personne accomplie. J’ai ma petite vie, j’ai des études (que j’ai reprise), j’ai travaillé, quelques amis sur qui je peux vraiment compter, un appartement proche de Paris, des voyages vécus, des émotions ressentis je me sens complète. Mon confort matériel est stabilisé j’en suis reconnaissante.

Pour moi bien vivre est essentiel. J’aime toujours autant la mode mais je me dirige plus vers le bio et le maquillage naturel. Je dirais que je suis un être totalement indépendant et qui n’attends rien de personne. Je collectionne les moments de vie et j’adore ça ! J’ai deux amoureux : l’avocat et Paris ! Je suis très sensible à la musique, aux gens, mais j’arrive tout de même à oublier rapidement les gens. J’aime offrir, prendre soin de ce et ceux que j’aime. J’adore écouter du jazz la nuit sur mon balcon et regarder la ville vide. Mon kiff : un café et des rayons de soleil sur mon balcon ! Rien de mieux pour entamer une bonne journée.

Dernière chose : j’adore prendre soin de la peau de mon visage en une journée je peux prendre 1h pour analyser ma peau et la bichonner c’est vraiment une passion ! Puis je chasse la moindre ride (rires) !


Lorsque tu étais petite, imaginais-tu ta vie actuelle de cette façon ?

MAIS PAS DU TOUT ! Déjà à mon âge je pensais être maman et mariée depuis 7 ans (rires!) et professeur d’espagnole ! J’adore l’Espagne ! Je n’ai jamais penser déménager (je suis une provinciale de naissance).

Mes plans ont presque tous échoué ! (rires)


Quel métier souhaitais-tu faire lorsque tu étais enfant ?

Au début chirurgien puis professeure d’espagnole ! Ma famille au Maroc est de Tanger nous parlons espagnole depuis petit, une de mes tantes est argentine chez nous l’espagnol était mélangé à l’arabe. J’ai tellement une ambition qui malheureusement ne s’est pas réalisée mais j’ai choisi des études de commerce international et j’utilise l’espagnol donc ça me vaut !

C’est quoi pour toi « être adulte » ?

S’assumer, assurer ses choix, s’aimer.

Est-ce que ta vie actuelle te convient ?

Franchement vu les galères que j’ai essuyé (rires) je suis plus que satisfaite ! Je dirais même que je suis bénie (rires) !


En regardant en arrière, changerais-tu quelque chose ?

Oui, d’avoir choisi les mauvaises personnes à aimer ! (rires) Oui car nous choisissons qui aimer ! Et à un moment de ma vie j’ai eu le choix d’être heureuse avec  quelqu’un et je ne l’ai pas fait ! J’ai pris le mauvais choix le mauvais mec (rires) ! Et je le regrette mais c’est la vie apparemment c’était écrit (rires).


As-tu vécu la crise des 25 ans ? As-tu remarqué un changement ?

Oui, j’ai vécu la crise des 25 ans et j’ai remarqué un changement,  déjà physiquement ! J’étais hyper fine quand je dis fine ça veut dire que je faisais le même poids depuis 10 ans mon poids n’a pas bougé (j’ai fait 6 ans d’athlétisme) mais j’ai pris des hanches ! J’ai pas compris (rires) ! Ma famille au Maroc m’a dit que c’est parce que j’ai des origines orientales ! (rires)

Mentalement ce fut un chouia difficile car je me suis dis «  oh ! J’ai 25 ans un quart de siècle mais qu’aie-je fais ? » je me sentais pas encore assez accomplie de ma vie ! Avec deux ans de plus je me sens bien dans mes baskets enfin mes talons ! (rires)

J’ai aussi remarqué que je pardonnais plus facilement mais que je faisais aussi beaucoup plus vite le tri dans mon cercle social : «  toi tu me fais chier, SUPPRIMER BLOQUER BYE NEXT «  (rires!!!!!) et ça m’a changé la vie ! En fait je ne m’encombre plus de personnes avant ça me pesait de perdre des gens aujourd’hui je m’en contrefiche. Je prends ma décision et j’avance.


Comment perçois-tu la société actuelle ?

Ça dépend des jours. Je suis pas très télé, mais je suis accrochée aux réseaux sociaux (merci mac et iphone) (rires) ! Je suis toujours informée très vite de tout. Sur les réseaux je vois une communauté soudée et dehors plus rien, chacun pour sa pomme ! Mais je suis assez indépendante et individualiste donc je ne vais pas jeter la première pierre aux autres (rires!!!).


A quel moment tu t’es sentie adulte ?

Lorsque j’ai voyagé seule, lorsque j’ai arrêté d’attendre l’approbation de mes proches. A chaque fois ou je me suis écoutée en fait.


En grandissant, as-tu été déçue de quelque chose ?

Des gens. Surtout coté amour, les gens qui utilisent des sentiments pour vous dépouiller à tous les niveaux à quoi ça sert vraiment ? Le monde du travail la jalousie continuelle c’est en partie pour ça que j’ai repris mes études ! Pour donner des ordres et pas en recevoir (rires)


As-tu peur de l’avenir ?

Pas du tout ! C’est une chance de découvrir des endroits, des villes, des goûts différents, des gens ! Je pense qu’il y aura toujours une porte à pousser lorsqu’on s’en donne les moyens.


Vieillir te fait peur ?

Pas du tout tant que ça ne se voit pas sur moi (rires!!!) !

L’enfant que tu étais, serait-il fier de la personne que tu es devenue ?

Oui principalement fier. Mais pas tous les jours. Parfois il m’aurait dit « réfléchis avant de supprimer cet ami, cet amour, ce travail ta vie, tu le regretteras surement ».

C’est quoi ton plus grand rêve ?

Je n’ai pas de rêve, non mais vraiment. (rires) J’espère juste ne pas manquer d’argent, c’est le nerf de la guerre il ne faut pas se mentir. Mon rêve c’est vraiment de ne jamais tendre la main à personne même pas ma famille.

Un dernier mot ?

Manger 9 avocats par semaine, hydratez vous, courrez, souriez, écouter du Jorja smith et vive Paris ! (rires!!!)

 

——————–

Un grand merci à toi Souhaila, d’avoir accepté de répondre à mes questions. Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta vie !

Si à ton tour, tu souhaites répondre à l’interview, tu peux m’envoyer un message à cette adresse mail : contact@deveniradulte.fr ou encore sur Instagram. Cette rubrique sera publiée chaque premier jeudi du mois !

 

A très vite

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Coucou ma belle! Super cette interview j’ai adoré la lire! Et pour ce qui est des plans de vie que l’on se fait étant plus jeune moi c’est carrément pareil! Je pensais trop me marier à 20-21 ans et avoir des enfants tôt aussi quand j’étais au lycée et finalement j’ai 23 ans et ce n’est pas le cas haha! Plein fe bisous <3

    1. Merci Sarah pour ton message !
      C’est bizarre, j’ai remarqué qu’on s’imaginait tous avoir des enfants tôt ! Ahah

      A très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *