Le passage de la fille à la femme !

Bonjour toi,

J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui, j’avais envie d’aborder le sujet du passage de la fille à la femme. Initialement, je désirais juste ton avis sur Instagram en te posant diverses questions telles que :
– Te sens-tu actuellement une femme ?
– A quel âge as-tu remarqué ce changement/passage ?
– C’est quoi être une femme pour toi ?
– A quel moment cela s’est produit pour toi ?

J’ai tellement été surprise pas les réponses que j’ai voulu en faire un article pour que l’on puisse en discuter tous ensemble. Messieurs, vous êtes toujours les bienvenues dans ce type d’articles qui, à première vue, pourrait intéresser que le sexe féminin, mais détrompe-toi.

C’est quoi être une femme pour toi ?

Pour beaucoup, être une femme consiste à « être pleinement soi », « savoir s’affirmer et ce que l’on veut vraiment dans la vie ». J’ai également reçu beaucoup de fois qu’être une femme c’est « oublier le regard des autres », et surtout ne plus s’en préoccuper ni « se sentir jugée ».
Bien que je sois totalement d’accord avec toi, la réponse « indépendante » n’est revenue qu’une seule fois et une personne m’a répondu qu’il n’y avait pas de définition de la femme puisque « chaque femme est unique ».

Je reste en adéquation avec tous ses propos, mais j’ai reçu de nombreuses fois : « être une femme, c’est être marié, avoir une maison, un chien, un travail ». Bien que cela peut contribuer à toi grandir en tant que femme, cela ne consiste en aucun cas pour moi à définir une femme. Ni même la réponse « être maman signifie être une femme ». NON ! Lorsqu’une femme devient maman, elle est avant tout une femme et il ne faut pas qu’elle oublie ce point.
Je trouve ça triste que l’on puisse encore faire cette confusion de définir une femme, par les cases qu’elle doit cocher. Des cases qui restent remplie de cliché.

Ma définition d’être une femme

Selon moi, être une femme est une personne indépendante, libre, responsable. Elle s’affirme, s’assume et est bien dans sa peau. Elle prend des risques, oublie le regard des autres. Une femme est autonome, aimante et forte. C’est comme ça que je l’imagine et que j’aurais aimé qu’on me réponde lors de ce sondage.

Le passage de la fille à la femme

Pour plus de 60%, le passage de la fille à la femme est survenue après 25 ans. C’est avec l’âge, le vécu, les épreuves de la vie que l’on devient femme. Notre regard, notre vision ainsi que notre corps changent. Pour beaucoup, le passage de la fille à la femme est marqué par la fin des études et de la vie étudiante. Plus le choix, les responsabilités arrivent. J’ai trouvé que vos confessions étaient touchantes, tantôt ce passage est ponctué par l’achat d’une maison pour d’autres le fait de quitter le nid familial, ou son premier amour. Avec humour, on m’a répondu « lorsque j’ai explosé de joie en ayant des réductions sur les produits ménagers ». Il est vrai que nos préoccupations changent.

Ce passage de la fille à la femme est également prononcé lors de la naissance d’un enfant ou un accouchement. Cette réponse je la comprends cette fois, car on se découvre soi et apparemment cela peut bouleverser. On se rend compte des responsabilités et que maintenant il faut subvenir aux besoins d’une autre personne. En revanche, comme je le répète, il ne faut pas oublier qu’avant de devenir mère, on reste une femme.

Ne pas vouloir devenir femme

Je t’accorde que cela reste un sujet complexe de devenir femme. J’ai été bouleversée et surtout très peinée et affectée par la réponse d’une jeune fille de seize ans qui m’a avouée ne pas vouloir devenir femme. Elle m’a expliquée les raisons :

« Je cherche à ne pas devenir une femme. Devenir une femme, c’est se démarquer des hommes donc s’exposer aux jugements de valeur, aux remarques sexistes, faire tâche dans certaines formations à des métiers manuels. C’est une charge mentale supplémentaire que les femmes n’ont pas à ressentir, et je pense que ce n’est pas en se faisant remarquer en tant que telle que nous réussissons à montrer aux hommes que nous sommes leurs égales. C’est aussi parce que je ne supporte pas l’opposition femme/homme. Et parce que par définition si on se sent de genre féminin à l’âge adulte, nous seront qualifiées de femme. A titre plus personnel, je suis opposée à dégager de la féminité. »
(ig : mitmitnaples)

Je reste abasourdie par cette réponse car selon moi à 16 ans, on a l’avenir qui s’offre à nous, l’optimisme, l’envie d’évoluer dans un monde meilleur. Si l’on m’apporte une réponse comme celle-ci c’est qu’elle a du percevoir des avis, exemples, modèles qui lui font penser qu’être une femme c’est s’exposer aux remarques sexistes et aux jugements.

Une femme est libre

Au contraire, la femme est libre, s’assume et oublie le regard des autres. Elle ne doit avoir aucune charge mentale mais vivre sa vie comme elle l’entend, avec légèreté et détermination. Par définition, une femme est belle car elle est comme elle le souhaite. Elle fait des choix en fonction de ses envies et personne ne doit lui imposer de « dégager de la féminité » pour se sentir femme. Une femme ne « se fait pas remarquer », elle défend uniquement ses droits qui lui sont dûs.

Une femme peut faire le métier qu’elle souhaite. Le monde doit encore évoluer et il progresse de plus en plus même si cela reste à un rythme moindre. Mais j’espère du fond de coeur, que tu changeras d’avis et verras du positif à devenir une femme, tout en gardant tes valeurs et tes envies.

La différence entre une fille et une femme ?

J’ai lu des articles qui expriment la différence entre une fille et une femme de manière totalement absurde. Par exemple, une fille doit bouder, demander de l’attention, préfère les pires amies à la solitude et j’en passe mais plus une femme.  On caractérise la femme par des faits alors qu’une femme représente bien plus que cela.. Je répondrais qu’une femme est unique, belle, forte, indépendante. Elle conserve son caractère et l’assume pleinement.

Il n’existe pas une propre définition mais il existe bien ton propre bonheur en tant que femme. Donne-moi en commentaires à ton tour, ton avis sur le passage de la fille à la femme. Cela me ferait plaisir d’en discuter avec toi. N’hésite pas à lire mon article sur « être une femme dans la société en 2018″, malheureusement le contenu de cet article reste d’actualité.

Tu peux suivre l’Instagram du blog Devenir adulte mais aussi grande nouveauté, tu peux t’abonner à la newsletter sur la colonne de droite. Tu recevras toutes les nouveautés en avant première ainsi que les réponses aux sondages que j’effectue. Alors, n’hésite pas !

A très vite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *