L’amour 2.0, je n’y crois pas !

Bonjour toi,

J’espère que tu vas bien.
Aujourd’hui, je reviens avec un article en collaboration. C’est la première fois que je fais ça sur ce blog et j’espère que ce concept te plaira.
Je te présente ainsi mon article sur « l’amour 2.0 je n’y crois pas » pendant que Nalamoore  présente sur son blog Sexandnewspaper son point de vue à elle avec l’article « l’amour 2.0 j’y crois » (il sera en ligne vendredi). A toi de te faire ton propre avis et de te positionner. Je plaisante bien sur. Je vais te donner mes arguments et mon point de vue sur pourquoi l’amour sur Internet je n’y crois pas.

Les formes d’amour

Décidément après t’avoir parlé d’une autre forme d’amour la semaine passée : l’amitié, me voici en train de me lancer sur un sujet controversé : l’amour sur Internet. Je vais commencer par te donner mon point de vue sur l’Amour en général.

Ma définition de l’amour

Selon moi, on ne peut pas vivre sans amour et c’est l’amour qui nous fait avancer dans la vie. Que ce soit l’amour d’un proche, l’amour d’une passion, l’amour de la vie. Il existe des tas de forme d’amour. C’est le sentiment le plus beau qui puisse exister dans ce Monde malgré tout ce que cela peut engendrer de négatifs par la suite. A trop s’aimer on peut se faire du mal.  Mais si l’Amour n’existait pas, ce monde n’existerait pas. Il est le point de départ à tout et même à la haine  car elle est la réponse parfaite de l’opposé de l’amour.  En effet, on ne peut ressentir de haine sans n’avoir jamais aimé.

L’amour est beau, innocent, motivant, passionnant, douloureux, palpitant, captivant, fascinant. Il me fascine et deux êtres qui s’aiment sont la parfaite alchimie d’une vie équilibrée, heureuse et épanouissante. L’amour complète une personne et lui fait ressortir le meilleur d’elle-même. Peut-être que j’ai regardé trop de films, mais je pense sincèrement que l’on a tous une âme soeur.

L’amour sur Internet

En revanche, bien que tolérante et ouverte, j’ai une imagine traditionnelle de l’amour. Non pas dans le sens, il faut se marier, avoir un enfant etc, absolument pas. Mais j’ai du mal à croire qu’une personne que tu as rencontré sur Internet ou une quelconque application de rencontre t’amène à construire une belle et grande histoire d’amour. Je suis assez sceptique quant à l’amour sur Internet.

Ma vision de l’amour sur Internet

Ce qui me dérange dans cette vision de l’amour 2.0 est que pour moi l’amour doit être surprenant et spontané et que lorsque tu fais la démarche de t’inscrire sur une application de rencontre pour rencontrer une personne, tu enlèves toute cette magie et cet enjeu de spontanéité. Tu t’y inscris avec un but alors que l’amour est pour moi imprévu.

Tout comme quand une personne te dit « alors, tu cherches encore l’amour ? » je déteste cette expression car l’amour ne se cherche pas, il te tombe dessus. C’est en rencontrant une personne, en apprenant à la connaitre que tu peux tomber amoureuse. Mais cela ne se prévoit en aucun cas.

L’amour est imprévisible

C’est pour ses raisons que je ne crois pas en l’amour sur Internet, il faut garder cette part d’imprévu, de surprise et ne pas tout planifier car l’amour ne se prévoit pas.
Combien de personnes maintenant en couple n’auraient jamais pensé être en couple avec cette dite personne la première fois qu’ils se sont rencontrés ? J’en suis sure beaucoup. C’est en passant du temps avec une personne, en apprenant à la connaitre elle, sa personnalité, sa façon d’agir, en découvrant sa vision de la vie, que tu réalises que oui tu peux tomber amoureuse d’une personne et passer un bout de chemin ensemble.

De plus, il reste une part dérangeante de se dire que tu dois rencontrer une personne en se basant sur des photos (certainement beaucoup retouchées) et des brèves conversations (qui peuvent être remplies de mensonge). Je ne peux pas te partager mon expérience sur l’Amour sur Internet car je ne me suis jamais inscrite sur une quelconque application mais je n’en ai surtout jamais eu l’envie.

L’amour 2.0 sous-estimé ?

En revanche, j’ai obtenu des témoignages de certains sur l’Instagram du blog Devenir Adulte qui ont bien voulu aborder avec moi leur position sur l’amour 2.0.

A travers mes sondages, 67% de mes abonnés pensent que l’on peut trouver l’amour sur Internet soit plus de la moitié ! 19% d’entre eux sont inscrits sur un site/ application de rencontre et 43% ont déjà vécu une belle histoire d’amour sur Internet.

Un remplissage d’égo

J’ai été surprise de découvrir des chiffres aussi énormes. Il est vrai que l’amour sur Internet s’est beaucoup démocratisé. Il devient tout naturel de se balader sur les sites de rencontres et flirter. Oui, mais c’est en trop démocratisant les applications que l’amour en perd sa saveur, son enjeu. Aujourd’hui, tu es en pleine rupture et tu veux retrouver rapidement une personne pour l’oublier. Tu n’as qu’à t’inscrire et un choix va s’offrir à toi. L’amour ne devient qu’un choix de supermarché. J’ai l’impression d’être une vieille en écrivant ces phrases.

La surconsommation de l’amour

Mais qu’en est-il des couples qui ont toujours traversé toutes les épreuves ensemble et qui sont en couple depuis des années ? Est-ce que ces couples vont de nos jours encore exister et ne pas laisser place à une surconsommation de l’amour ? En se disant dès la moindre dispute «  de toute façon, je trouverais vite quelqu’un ! ». Ou alors les sites / applications servent à juste combler un vide, un manque. Tu remplis un égo en remarquant grâce à  ton nombre de match ou de conquête que tu plais. Tu enchaines, laissant parfois des personnes avec de belles promesses, pensant que l’amour c’est ça alors que l’amour est un sentiment. L’amour traverse des épreuves et doit prouver chaque jour sa solidité.

L’amour sur Internet reste tabou

Même si pour la plupart vous m’avez tous partagé de belles histoires, il y a une chose qui est revenue à plusieurs reprises. Certains ne disent pas ou ne savent pas comment dire que la rencontre a eu lieu en premier sur Internet. 

On note le témoignage de Marie*, «  J’ai rencontré mon mari sur Internet mais chut c’est notre secret. Seuls nos frères et soeurs le savent. Je ne voulais pas que la famille fasse des commentaires lol » ou encore Adeline*,« Après c’est vrai que c’est tabou ma famille n’est pas au courant de notre véritable rencontre. Seuls nos amis le savent. ». Même si les choses tendent à changer pour Astrid*, : « A l’époque oui c’était très compliqué mais dès qu’ils l’ont rencontré c’était très naturel. Encore aujourd’hui quand on nous demande comment on s’est rencontré c’est très gênant car on ne sait pas comment présenter ça bien ahah. Et les gens trouvent ça plutôt normal désormais donc tant mieux. ».

Pas facile pour les anciennes générations de comprendre que les choses évoluent y compris la manière de se rencontrer. Personnellement, quand j’apprends qu’un couple s’est rencontré sur Internet je suis plutôt surprise d’apprendre que le couple dure dans le temps. Bon, tu peux me dire en commentaires que je suis une vieille aigrie si tu veux.

Les témoignages

Ce qui est marrant lorsque vous me racontez votre histoire d’amour sur Internet est que certains ont vu un signe avant de les rencontrer :

  • « Il est arrivé 20 minutes en retard à notre premier rendez-vous. Je ne sais pas pourquoi je l’ai attendu, je déteste les gens en retard… mais c’était il y a 4 ans et là on vient d’acheter notre maison.  On a parlé au moins 2 mois avant au final et au final en se voyant ça a été comme une évidence tout paraissait normal, simple. » me confie Emilie*
  • «  Beaucoup d’appréhension, on a appris à se connaitre, on s’est vu après plusieurs mois à discuter et depuis nous sommes inséparables. » pour Béatrice*
  • « Je t’avouerais que oui j’ai mis quelque temps avant de le rencontrer mais avec le recul je me dis que ça valait le coup d’attendre un peu. J’étais ultra stressée et j’avais peur d’être encore déçue. » selon Mélanie*
  • « Avec mon homme ça a été un coup de foudre et comme on dit on ne connait le vrai amour qu’une seule fois et c’est véridique. Le mien dure depuis plus de onze ans. » nous livre Laurie*
  • «  Je l’ai rencontré deux mois après nos échanges à un concert sur Paris et depuis on se voyait toutes les deux semaines. Des milliers d’heures de train en tout avant qu’on emménage ensemble il y a 3 ans. Aucune déception en le voyant c’était comme si on s’était toujours connu. » pour Zoé*

    Autre témoignage sur l’amour sur Internet

  • «  Rencontre sur Internet, ça va faire 6 ans en juillet. C’était en  juillet 2013, j’étais dans une relation qui menait nul part depuis 2 ans. Un jour, je prie pour trouver la force de sortir de cette relation et je discute avec une amie qui était sur des sites de rencontres et je lui ai dis que je ne m’inscrirai jamais. Quelques jours plus tard, je suis seule chez moi et un soir, je me lance et m’inscris sur un site de rencontres. Je parle avec 2/3 mecs. Puis je tombe sur le profil de Thomas*. On commence à discuter et ça accroche. On s’échange nos numéros et on s’appelle 2 jours plus tard. Moi j’habitais dans un bled à 1h de Toulouse, et lui à Toulouse. En discutant, on se rend compte qu’on avait vécu dans la même résidence 3 ans auparavant et à cette époque on était chacun dans une histoire qui s’était mal terminée. Je me souviens avoir été tellement perturbée de cette coïncidence que j’en avais perdu l’appétit !! On décide de se voir le weekend suivant. Et là sur le chemin me menant à Toulouse, un terrible orange éclate sur l’autoroute, j’ai failli ne pas arriver au rendez-vous tellement la route était inondée. On se rencontre finalement, ça se passe super bien. Et aujourd’hui on vit ensemble ! Je me souviens plus si j’avais de l’appréhension ou pas. Mais ça me semblait tellement évident avec toutes ces coïncidences. » divulgue Sacha*

    L’évidence

  • « Quand on s’est vu, j’ai su tout de suite que ça allait fonctionner. Pas du tout de blanc comme si on se connaissait depuis toujours. On n’arrêtait pas de sourire l’un l’autre comme des ados lol. Maintenant ça fait 5 ans qu’on est ensemble. » confesse Ophélie*

Pour beaucoup, vous n’y croyez pas vraiment de base et c’était de la curiosité. Une envie de voir si tu plaisais. Au final, vous avez pris le temps de vous connaitre et vous avez toutes de belles histoires. Pourtant vous m’avez également préconisé que tout le monde n’est pas fait pour l’amour sur Internet.

L’amour sur Internet pour tout le monde ?

J’ai eu le témoignage de Solène* qui conseille de prendre son temps et d’analyser :
« c’est normal  d’avoir de l’appréhension avant une rencontre mais je crois qu’il faut du bon sens et du cerveau si on veut trouver un homme correct sur les réseaux. Il ne faut pas rêver mais être objective. Il y a pas mal de gens qui tombent sur des rencontres absurdes et je crois que c’est parce que les gens ne savent pas analyser. J’ai rencontré plein de mecs sur les applis et je peux te dire qu’à ce jour on est encore amis. Les applis de rencontre c’est pas pour tout le monde et il faut savoir s’y prendre et analyser. »

Mais aussi Léa* qui propose de se faire son propre jugement :
« On peut rencontrer son futur amour n’importe où. Internet ça facilite c’est sur, ça fait peur quand même je suis d’accord. Car au final on ne sait pas vraiment si la personne cherche vraiment quelque chose de sérieux. Mais après il faut essayer, et faire son propre jugement. Il y a des rencontres qui n’aboutissent pas dans n’importe quel lieu de rencontre. »

T’en penses quoi de l’amour sur Internet ?

Bien qu’il y ait des beaux témoignages, je pense que ce n’est pas la façon de rencontrer une personne qui me chambarde. Mais plutôt la démarche à effectuer. Se dire que je vais m’inscrire sur un site pour trouver l’amour. Cette phrase ne résonne pas en moi, bien que je respecte cette forme de rencontre. Je souhaite d’ailleurs beaucoup de bonheur à toutes les personnes qui vivent de belles histoires grâce à Internet. Je remercie toutes celles qui ont bien voulu témoigner sur le blog. Cet échange m’a fait plaisir et surtout il est instructif.

Tu le sais, je prône la tolérance et l’ouverture d’esprit, alors quelle que soit ta façon de rencontrer la personne qui te rend heureuse au quotidien. Sois heureux et n’éprouve aucun tabou. D’ailleurs, peut-être que moi aussi au fil du temps je changerais d’avis à ce sujet !

J’espère que cet article a pu te plaire. Je souhaite à mon tour connaitre ton avis, toi lecteur de cet article, l’amour sur Internet tu y crois ou non ? Dis-moi dans les commentaires ou on peut aussi en parler sur Instagram, ça me ferait plaisir que tu t’abonnes.

A très vite

 

 

 

* tous les prénoms ont été volontairement modifiés afin de préserver l’anonymat.

3 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je suis plutôt d’accord avec toi, j’ai du mal à y croire… En fait, je ne comprend pas trop comment, à travers des milliers de profils, on pourrait trouver la personne idéale à la vue d’une simple photo. On est attirés par une voix, un regard, une démarche, une façon de parler, un ensemble quoi. Le feeling passe, ou pas, IRL Tout ce qui ne se voit pas sur Internet en fait. Donc je pense qu’il est possible de tomber sur la perle rare, une personne qui nous correspond vraiment, grâce aux applications de rencontre ; mais que c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin !

  2. Coucou ma Queen,

    Ton article est super intéressant ! Franchement je pense que l’amour sur internet peut exister mais tout dépend de la personne, du type de relation qu’on envisage 🙂
    Après je t’avoue que je n’aime pas trop les sites de rencontre pour avoir fréquenté cela un mois je trouve juste que c’est quelque chose qui te remonte l’ego mais après… Voilà tu peux faire des rencontres sympas qui peuvent devenir tes amis peut être plus mais moi je parlais juste au gens (pour notamment remonter mon ego après une rupture amoureuse ) et c’est tout !

    Puis maintenant que je suis avec mon chéri (un homme un vrai pas un immature haha) tout va bien ! Puis l’amour à travers internet ne fonctionne pas regarde Kyky ne me répond même pas pffff

    hahaha

    bisous ma queen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *