Tu te vois comment dans 5 ans ?

Bonjour toi,

J’espère que tu vas bien. Aujourd’hui, j’ai envie d’aborder un sujet qui répond à une question que tout le monde peut se poser : dis moi, tu te vois comment dans 5 ans ?

Cette question, je l’entends souvent en ce moment. Si tu me suis sur Instagram, tu devrais savoir qu’actuellement je passe des entretiens et c’est une question qui revient systématiquement.

En réalité, comment peut-on savoir comment sera notre vie dans cinq ans ? On ne peut connaitre l’avenir ni avoir un flash qui nous indiquera notre position. On peut bien entendu faire des suppositions et se lancer toujours des défis avec des deadline différentes.

Faire des prédictions

Mais, repense à ce que tu étais il y a cinq ans et pense à maintenant. Est-ce que tu as eu raison sur la façon dont tu te voyais toi et ta vie en 2019 ?

Personnellement, si je m’y replonge, j’avais 23 ans et cet âge a été le plus beau de ma vie. Alors est-ce que mes prévisions étaient bonnes ? Je m’imaginais avoir créé mon entreprise et ce fut le cas, j’ai eu la chance de réussir à exaucer ce voeu. Maintenant, j’ai arrêté cette activité pour vouloir me trouver un métier stable. Je pense que la Soraya d’il y a cinq ans aurait été choquée de me voir prendre cette décision comme la plupart de mes amis d’ailleurs.

Mais, je sais que cette décision à ce moment précis de ma vie est tout ce dont je souhaite. Je ne te cache pas que moi-même cette décision a pu me surprendre, mais je suis en phase avec la personne que je suis actuellement. J’ai besoin de retrouver stabilité et sérénité. Il y a cinq ans, je n’aurais pu le deviner mais comme je le dis c’est la vie, les obstacles et les choix qui font ta propre histoire et tant que tu n’oublies pas tes valeurs, tes convictions, tu as le droit de changer d’avis et de prendre des chemins différents. Après tout, la vie n’est qu’exploration.

Je me vois comment dans 5 ans ?

Alors, je me vois comment dans cinq ans ? Je me souviens lors d’un entretien, quand j’ai répondu « épanouie au sein d’une entreprise ». Mon interlocuteur s’est dit surpris car il pensait que j’allais répondre « humoriste à remplir de grandes salles ». Je lui ai répondu que c’était ma vision dans dix ans. En fait, peu importe le temps que cela prendra, je continue cette passion et j’ai cet objectif à atteindre à ce moment de ma vie et dans le futur. Peut-être qu’une fois que j’y serais, dans plusieurs années, cela ne sera plus ce dont j’ai envie de vivre. Mais, c’est un peu une prédiction que je fais.

Si je dois répondre à cette question maintenant « tu te vois comment dans cinq ans ? ».  J’aimerais répondre « épanouie », mon moteur reste d’être heureuse quel que soit l’endroit où je serais ou le métier que j’exercerais. D’ailleurs, en parlant de métier, j’ai également conscience que le choix de l’entreprise dans laquelle je travaillerais doit être sur du long terme. Au cours de mes entretiens, on me reproche de ne pas avoir assez de « longues expériences » et de ne pas dépasser les six mois dans les entreprises. Les recruteurs me pensent instables, moi je me trouve curieuse. Chacun son point de vue, mais dans les codes de la société, je vais devoir me plier à cette règle.

Ma personnalité évoluera ?

Au mot épanouie, j’ajouterais « accomplie ». J’espère que j’aurais vécu des émotions, des sentiments différents, que j’aurais grandi, fait des erreurs et que j’aurais appris de celles-ci. Une vie sans erreurs n’est pas une vie. Elles nous font grandir.

J’espère toujours être aussi bien dans ma peau, que j’aurais voyagé et que je serais encore plus enrichie que maintenant. Je conserverais ma tolérance et mon ouverture d’esprit et que le monde sera moins égoïste. J’espère que j’aurais rencontré de nouvelles personnes car c’est au contact des autres qu’on apprend le plus.

Je me vois dans cinq ans, plus sereine mais toujours avec des envies, du moins je l’espère. Je ne pense ni être mariée ni avoir des enfants dans cinq ans. Pour le moment, mon point de vue là dessus ne change pas. Mais tu sais quoi ? Cela ne signifie pas que je ne serais pas heureuse et j’espère qu’aux yeux de la société, j’arriverais à transmettre ma joie de vivre. 

L’évolution du Monde

Le monde aura évolué dans cinq ans. Est-ce qu’il y a cinq ans, on était tous les jours à scroller notre fil d’actualité Instagram plusieurs fois par jour ? Sûrement pas. Uber commençait à émerger et je me demande au niveau technologie et innovation où on sera. Cela m’intrigue et en même temps, ça m’angoisse. J’ai peur qu’on perde tout notre côté humain et qu’on s’enferme dans nos bulles.

D’ailleurs, en rédigeant cet article, je suis en train de me dire qu’il y a de cela quatre mois, je n’imaginais pas avoir cette vie. Je te rappelle que début Janvier, je m’envolais à Lisbonne pour vivre une nouvelle vie et qu’actuellement je suis assise sur mon bureau à Lille en train de postuler chaque matin au job qui me fera changer de vie. Ma période de chômage m’a complètement changé. Il y a eu beaucoup de négatif mais aussi du positif.

Dans la vie, rien n’est acquis, c’est ce qui fait son charme mais aussi certains cauchemars je dois te l’avouer. Lorsque petite, je m’imaginais adulte, je ne pensais pas qu’il y aurait ce petit stress permanent de « vais-je y arriver ? ». Je pensais que les adultes étaient sereins, toujours heureux et surtout riches. Dans les films que l’on voit petit, on ne nous met pas assez en garde sur le déséquilibre de la vie.

J’espère que dans cinq ans, je me serais dépassée. J’aurais réussi à franchir toutes les barrières que je peux encore me mettre et que je serais sortie à plusieurs reprises de ma zone de confort. Je vais t’énumérer 7 souhaits que je veux avoir réalisé d’ici 5 ans. Je vais ainsi parler à mon « mon plus grand moi » dans cinq ans.

Mes souhaits que j’aurais réalisé dans 5 ans :

« Mon « plus grand » moi,

Dans cinq ans, j’espère que :

  • Tu seras montée à plusieurs reprises sur scène pour faire rire les gens. Même si parfois, tes blagues seront ratées et ne feront rire que toi. Je veux que tu n’abandonnes pas et que tu ailles jusqu’au bout de tes envies.
  • Tu auras publié un livre ou du moins tu l’auras rédigé et envoyé à plusieurs maisons d’édition pour qu’il soit en vente.
  • Tu auras conservé cette envie de voyager et tu continueras de le faire avec envie et curiosité. N’oublie pas que si tu t’arrêtes à Las Vegas, tu dois réaliser ce rêve de te marier là bas.
  • Tu continueras à suivre tes envies et conserver tes valeurs. Ne rentre pas dans ce cliché typique de la société qui veut absolument te formater.
  • Tu conserveras avec toi, toujours un entourage aimant et que si tu dois enlever des personnes de ta vie, tu continueras de le faire.
  • Ce blog ne cessera de grandir et que tu prendras toujours le temps de répondre à tous les lecteurs ou même de les rencontrer.
  • Tu auras tes Louboutin aux pieds. Toi, l’enfant qui t’es donné comme seul objectif matériel de posséder des Louboutin à 30 ans. J’espère que tu auras pris soin de ta semelle rouge et surtout que tu ne seras pas tombée trop de fois avec. En vrai, dis moi, tu les as gardé en décoration ou tu les as porté au moins une fois ?

Continue de prendre soin de toi, des autres et de ta santé. »

Et toi, tu te vois comment dans 5 ans ?

On ne peut pas prévoir l’avenir mais c’est ma vision de la personne que je serais dans 5 ans. D’ailleurs, lorsque je dois prendre une décision, je n’oublie jamais de me dire « est-ce que ceci aura une incidence dans 5 ans ? ».
A ton tour, dis moi, tu te vois comment dans 5 ans ? Et surtout quels sont tes souhaits que tu veux accomplir. On pense souvent aux biens matériels que l’on aura acquis, mais il y a également des objectifs sur la personne dont tu es et les choses que tu veux accomplir.

Tu peux me suivre également sur l’Instagram du blog Devenir Adulte et surtout n’oublie pas de continuer à poser la question «  et toi, comment tu vas ? » dans les prochaines années.

A très vite

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Difficile à dire… Je n’arrive pas à me projeter et ne parviens à entrevoir qu’un futur proche.
    Plutôt que de parler de vision, je dirais que je te rejoins sur le souhait d’être épanouie. 🙂

  2. Justement, je me suis rendue compte que c’est une question que je me posais beaucoup trop souvent et qui me procurait de grandes angoisses. J’ai toujours cherché à me projeter dans l’avenir, et on m’y a toujours poussée aussi. En grandissant je me rend compte que rien ne se passe jamais comme prévu, et tant mieux. Nos décisions se prennent au fur et à mesure, et notre chemin se trace sans que l’on s’en rende toujours compte. Maintenant il m’arrive très rarement de me projeter, et je préfère rester concentrée sur mon futur proche, et surtout sur ce que je peux contrôler, c’est-à-dire l’instant présent !

  3. Hello,

    Waouw ! C’est un très bel article ! Merci de mettre de mots sur cette question qui revient souvent ! Et je suis tellement d’accord avec toi, il y a 5 ans je débutais tout juste mes études supérieures et je n’aurais jamais imaginé être la personne que je suis maintenant. Et dans 5 ans, j’aimerais avoir monté mon entreprise, mais qui sait, la vie nous réserve tellement de surprises 🙂

    Bises
    Fanny du Blog The cocooning factory

  4. Je n’ai jamais su me projeter dans l’avenir…. je marche au coups de coeur, aux envies… tout le monde me parle de la retraite depuis que je travaille, impossible pour moi de me projeter et y penser même si je sais que la plupart se la prépare toute leur vie…. moi ça m’angoisse. Je ne sais pas comment je me vois dans 5 ans mais tout comme toi je me souhaite toujours aussi curieuse et épanouie, ma petite marque qui se développe et de jolis voyages.
    Bisous
    Flo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *