Ne pas vouloir d’enfant, ce n’est pas grave !

Bonjour toi,

J’espère que tu vas bien. Je suis contente de te retrouver pour notre rendez-vous hebdomadaire où l’on va aujourd’hui aborder un sujet un peu plus sérieux : ne pas vouloir d’enfant. Et je te préviens tout de suite, non, ce n’est pas grave d’éprouver cette opinion.
Alors pour toutes les personnes qui essayent d’avoir un enfant et qui tombent sur cet article, il est préférable de ne pas le lire car je sais que pour certains cela peut s’avérer douloureux à lire.
En revanche, si tu ne souhaites pas d’enfant et que tu veux du soutien ou si tu veux comprendre pourquoi une personne ne désire pas d’enfant, alors cet article va certainement t’intéresser.

Les raisons de ne pas vouloir d’enfant

Les raisons de ne pas vouloir d’enfant sont multiples et surtout propres à chaque personne.
Je peux te citer une liste de quelques exemples qui me viennent en tête.

  •  Une personne a peut-être eu une enfance difficile et ne garde pas de bons souvenirs. De ce fait, elle ne veut pas infliger cela à son enfant. Elle garde un certain traumatisme.
  • Une personne a eu des parents qui n’ont pas été à la hauteur, ils se sont mal occupés d’elle et  a donc peur de reproduire ce schéma.
  • Au contraire, elle a eu une enfance « parfaite » et a eu un modèle exemplaire. Elle éprouve donc un certain stress à faire moins bien.

Outre l’éducation ou le modèle que l’on a reçu, il y a d’autres raisons qui peuvent survenir.

Autres raisons de ne pas vouloir d’enfant

  • L’envie de conserver sa liberté. Un enfant est une grande responsabilité.
  • Ne pas ressentir le besoin maternel et l’envie d’enfanter.
  • Se sentir accomplie et heureuse comme on est. La personne n’a pas besoin de procréer pour se sentir plus épanouie. Sa vie lui suffit amplement.
  • Ne pas avoir envie de voir un enfant évoluer dans ce monde. Il est assez difficile comme ça, on ne sait pas dans dix ans ce qu’il en sera.

Les réactions lorsqu’on énonce ne pas vouloir d’enfant

Lorsque l’on est plus jeune et que l’on émet le souhait de ne pas vouloir d’enfant, les réactions sont identiques : « tu es jeune ! Après tu en voudras un ! ».

Lorsque l’on a 25 ans, l’impatience des autres se fait ressentir : « alors le bébé c’est pour quand ? » « alors tu deviens maman quand ? Et Monsieur, il veut devenir papa hein ! ». Oui à croire qu’un homme voudra toujours un enfant et que c’est la femme qui le prive de ce rôle. Je trouve qu’on oublie les hommes sur ce sujet.

Dès les 25 ans, la pression sera présente pour la femme mais aussi les parents que l’on questionnera sans cesse : « alors tu deviens quand grand-mère ? » « toujours pas grand-mère ? Yeux écarquillés ».

– Après 35 ans, à force de te répéter « dépêche toi, l’horloge biologique tourne !! » On ajoutera par la suite que tu es égoïste de ne pas vouloir procréer. C’est justement tout l’inverse, la personne n’est pas égoïste de penser au bien-être de l’enfant. N’y-a-t-il rien de pire que d’avoir un enfant alors qu’on ne le souhaitait pas et de lui faire comprendre qu’il dérange ou alors que la personne ne l’aimera pas ?

Faire un enfant pour le regard des autres

Il y a également vouloir absolument un enfant pour les mauvaises raisons. Je t’explique la situation. La dernière fois, j’étais à la salle de sport et deux personnes qui se croisent souvent à la salle se confient l’une à l’autre (elles ont environ dix à quinze ans de différence d’âge). Arrive le moment des confidences sur soi, son couple. Et d’un coup la personne déballe tout. Ce qui donne une conversation de ce type :

  • J’en ai marre, ça se passe mal avec Martin, il ne veut pas évoluer ! 
  • Evoluer, c’est à dire ?
  • On a 28 ans, ça fait bientôt huit ans qu’on est ensemble et il ne veut pas d’enfant. Je tente de le convaincre mais je n’y arrive pas.
  • Mais il n’en veut pas du tout ou pas maintenant ?
  • Pas maintenant. Attends, je ne comprends pas, ça fait huit ans qu’on est ensemble, on doit avoir un enfant. Aux yeux des autres, je passe pour quoi ? Une personne en couple qui n’évolue pas ?
    (dans ma tête, je me retenais pour ne pas interférer dans la conversation, tellement j’étais révoltée)
  • Mais tu as réellement envie d’un enfant ? Ou c’est pour le regard des autres ?
  • Je ne veux pas attendre 35 ans pour avoir un enfant et ne plus réussir à courir après lui. A l’école, je serais la mère la plus vieille, la honte !
  • Personnellement, j’ai eu mon enfant à 35 ans ! Rire gênée de la part des deux.
  • Et tu as pu profiter de ton enfant ?
    (je me suis décidée à partir à l’autre bout de la salle tellement ma colère montait)

Un choix immature

Conclusion ? Elle souhaite un enfant uniquement pour le regard des autres, que ce soit pour son entourage et désire simplement prouver que son couple évolue. Elle ne veut pas attendre, pour le regard des autres parents à l’école.

Un enfant est pourtant une grande décision, une responsabilité et un être qui va changer ta vie. Plus de retour en arrière, il faudra l’assumer, l’éduquer et lui consacrer tout son temps. Est-ce que pour le regard des autres cela vaut une décision aussi immature ? Absolument pas.
Pour beaucoup, l’enfant est la preuve de l’amour de deux être humains qu’ils veulent concrétiser (je suis d’accord) MAIS il existe d’autres preuves d’amour et d’engagement ! (et heureusement d’ailleurs).

Pourquoi cela dérange de ne pas vouloir d’enfant ?

On est encore dans la vision de la société : couple hétérosexuel + enfant + chien + maison. C’est tout ce qu’on nous inculque dans les films dès notre plus jeune âge. Alors si on sort un peu des codes de la société, cela dérangera forcément.

L’ancienne image de la femme qui doit être mère au foyer à s’occuper des enfants pendant que le mari travaille et subvient aux besoins de la famille est un schéma encore trop ancré dans la tête de certains. Il est donc inconcevable qu’une personne ne veuille pas d’enfant surtout une femme puisqu’elle est née pour créer selon les dires. Il est absolument affligeant de penser de cette façon et une personne est libre de ces décisions.

Si elle ne souhaite pas d’enfant, quel que soit le jugement « t’es égoïste », « tu vas le regretter », elle fait réellement ce qu’elle souhaite elle. Ce sont ces choix et elle est mieux placée pour les assumer que le regard des autres et les médisances. Une personne peut être heureuse sans enfant en ne souhaitant pas continuer l’arbre généalogique.

Le jugement des autres

De plus, je vais rebondir sur ce que j’ai lu sur Twitter la semaine passée. Il y avait l’anniversaire de Rihanna qui fêtait ses 31 ans. Plusieurs réactions ont été identiques : « 31 ans et elle n’a toujours pas d’enfant !! ». J’étais sidérée. Peut-on plutôt s’intéresser à tout ce qu’elle possède ? Et surtout si elle est heureuse ? Le bonheur de la personne est ce qui compte dans la vie. Plus qu’une case à cocher pour le regard des autres.

J’espère que cet article aura pu éclairer certaines personnes. N’éprouve aucune culpabilité si tu es dans cette situation de ne pas vouloir d’enfant et cela ne signifie absolument pas que tu n’as pas trouvé la bonne personne pour fonder une famille, mais juste que tu ne souhaites pas l’agrandir. C’est ta vie, tes choix, ton corps. Tu peux me partager ton ressenti en commentaires, ça me ferait plaisir de te lire. On peut également se retrouver sur l’Instagram du blog Devenir Adulte.

A très vite !

9 commentaires Ajoutez les votres
  1. Je vais avoir 36 ans et je n’ai pas d’enfants. Je ne sais pas si j’en veux vraiment, j’ai peur de la responsabilité. Je suis belle mère ce n’est pas évident mais j’ai cette liberté de dire stop si je n’en peux plus! Et partir…
    On ne sait pas ce que l’avenir réserve mais nous sommes nos propres choix.
    Je suis une tante comblée et je n’ai pas cette responsabilité d’éducation etc….
    Et effectivement une femme peut très bien être heureuse et épanouie sans enfants.
    Merci pour ce bel article qui fait du bien 😘

    1. Merci à toi pour ce beau témoignage !
      Tu suis tes envies et ton coeur et c’est le principal <3

      A très vite

  2. C’est un bel article, j’ai 2 enfants, mais même avec ça j’avais des satanés commentaire genre c’est pour quand le 3e, cela avait vraiment le don de m’agacer.
    Je pense également qu’il n’y a aucun égoïsme que de ne pas vouloir d’enfant, mettre au monde n’est pas la finalité de la femme et du couple…Chacun est libre comme il veut …en tout cas j’espère.

    1. Tu as bien résumé la situation : chacun est libre. Libre de faire ses choix, libre de vouloir ou non un enfant !
      Merci pour ton message 🙂

      A très vite !

  3. Vouloir ou ne pas vouloir d’enfants est un choix personnel et comme tout choix, respectable. Qu’on soit d’accord ou pas!
    En même temps je comprends, dans la société actuelle, tout le monde donne son avis sur tout et ce n’est pas toujours facile de faire la part des choses. J’ai un enfant, que j’élève seule et j’en ai entendu des vertes et des pas mûres aussi…
    C’est navrant.
    Un enfant c’est une responsabilité, moi même ça me terrifie parfois!!
    Merci d’en parler, c’est important.

  4. Coucou ma belle! J’ai très envie d’avoir des enfants, même si j’ai conscience de ne pas être prête tout de suite, en revanche je trouve très bien que les gens qui n’en veulent pas aient désormais la liberté de ne pas en avoir, notre société évolue, parfois en bien, parfois en mal, mais cette avancée sociologique est très bonne selon moi 🙂 des bisous!

    1. Même elle n’avance pas assez vite à mon goût. Faut voir le positif que les mentalités évoluent peu à peu.
      Merci pour ton message Sarah !

      A très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *