Les 10 choses de mon enfance que je fais toujours en étant adulte !

Bonjour toi,

J’espère que tu vas bien.
A force d’observations, j’ai remarqué qu’il y a des choses que l’on faisait étant enfant et que nous n’avons toujours pas perdu l’habitude de continuer à les exécuter.
Quand on dit « j’arrêterais quand je serais grand » ou qu’on imagine que naturellement cela changera, cela s’avère donc faux. Il est important de toujours garder son âme d’enfant et de continuer à faire ce que tu veux, quel que soit ton âge tant que toi tu aimes ce que tu fais. N’oublie pas, il faut oser être soi-même et je te dévoile les 10 choses de mon enfance que je fais toujours en étant adulte.

Faire de la balançoire

Quand j’étais petite, ce que je préférais faire au parc était de la balançoire. On a l’impression de voler tout en restant les mains bien attachés à la corde.
Aujourd’hui, lorsque je passe devant un parc, il m’arrive de m’arrêter et de continuer à en faire. Même s’il y a des enfants dans le parc, peu importe le regard des autres, je trouve cela marrant.

Faire des caprices

Alors bizarrement, étant petite, je ne faisais jamais de crise dans les magasins pour obtenir quelque chose. J’étais bien trop timide pour hurler dans les magasins. Est-ce que désormais à 27 ans, je suis toujours timide ? NON ! Ahah Rassure-toi je ne crie pas et ne m’allonge pas sur le sol pour obtenir quelque chose. Mais je t’avouerais, qu’il m’arrive d’énerver mon entourage en faisant des caprices.

Par exemple, petite, je ne supportais pas marcher sur le sable. Je pleurais et j’exigerais que l’on me porte jusqu’à ma serviette. Difficile désormais de porter 50kg jusqu’à ma serviette, mais je continue de faire des caprices du genre : « attends, je peux pas mettre mes sandales tant que je n’ai pas enlever tout le sable sur mes pieds. Attends je retourne tremper mes pieds, pour enlever le sable. » Aussitôt revenue à ma serviette, je me rends bien compte, que le sable est de nouveau collée à mes pieds.  Est-ce que je suis relou ? Parfois ! Ahah

Ou alors je fais les yeux doux et insiste fortement pour bien faire comprendre que j’aimerais bien cette chose en particulier et que ça me ferait extrêmement plaisir ! Ahah. On va dire que chaque personne a ses défauts !

Avoir un ballon

Tu vois le ballon en hélium que l’on vend dans les parcs ? Est-ce qu’il y a trois mois de ça, j’en ai acheté un et je me suis baladée dans tout Paris avec un énorme lapin rose ? Ai-je pris le métro, le tgv, la voiture avec lui ? Est-ce que je l’ai mis en scène sur plusieurs photos durant mon quotidien comme si c’était un ami avec qui je faisais tout ? Exactement ! Tu peux même retrouver un article sur cette histoire véridique. Ahah Pareil, lorsque j’allais de temps en temps au Macdo étant petite, je repartais avec un ballon. Ce qui est toujours le cas actuellement !

Prendre le goûter à 16h

C’est une tradition qui ne se perdra jamais je pense. Il est important de prendre le gouter à 16h. Quand j’étais petite, j’adorais manger des tartines avec de la vache qui rit au gouter (passion fromage pour toujours <3). Actuellement, je prends toujours du fromage au goûter ou mange des Babybel également. Rassure-toi, je sais me faire plaisir avec du chocolat également.

Détester se faire réveiller

Est-ce que tu fais partie de la team pas du matin ? Lève la main ! C’est mon cas et cela le sera toujours. Je DETESTE qu’on me réveille et si on le fait, je serais de mauvaise humeur pour toute la journée. Etant petite, lorsque mes parents me réveillaient, je ne parlais plus de toute la journée. C’est simple, il faut soit que je me réveille toute seule et que les dix premières minutes je ne parle à personne et tout ira bien pour le reste de la journée. Si on me réveille, là c’est la catastrophe. Le pire c’est que j’essaye de changer ce comportement, mais rien y fait, je n’arrive pas à être du matin.

Déprimer le dimanche soir

Petite, je détestais le dimanche soir car cela signifiait que je devais retourner à l’école toute la semaine.  Adulte, je n’aimais toujours pas car je devais retourner en stage ou à la fac. Bien que depuis que je sois freelance, cette déprime du dimanche soir n’est plus présente. Je garde toujours un goût amer le dimanche soir. Il y a une atmosphère bizarre qui règne chaque dimanche soir je trouve.

Ne pas écouter sa maman

Ahhh le point qui fâche. Quand on est enfant ou adolescent, on ne veut jamais écouter sa maman, pensant qu’elle se mêle trop de notre vie « alors qu’on est assez grand ».
Mais en tant qu’adulte en devenir, c’est toujours le cas, je n’écoute pas forcément ces conseils jusqu’à me prendre de la principale intéressée « Tu vois je te l’avais dit, il faut toujours écouter sa maman ». Ahah Dis-moi que c’est toujours le cas pour toi aussi s’il te plait !

Dormir avec une peluche

La confession dont j’avais un peu honte de t’en parler, mais j’ai décidé d’assumer. Petite, j’avais mon doudou : un lapin vert. Aujourd’hui, j’ai toujours près de moi , une peluche Bourriquet. J’adore le personnage de Bourriquet et bien que j’en possédais plusieurs, j’en ai quand même gardé une près de moi étant adulte. Elle veille sur moi lorsque je suis malade ou que j’ai un petit coup de blues.

Dormir n’importe où

Tu te souviens quand tu t’endormais sur le canapé ou dans la voiture, tes parents ne voulaient pas te réveiller et t’emmenaient dans ton lit sans te réveiller. J’ai conservé cette habitude de m’endormir n’importe où ! Que ce soit un trajet un voiture ou en bus. Ou après une nuit blanche, dans le métro en Grèce avec tout le brouhaha. Pourtant j’ai le sommeil léger chez moi, mais alors à l’extérieur si je suis exténuée, même sans oreiller, je m’endors. Malheureusement, je ne me réveille pas dans mon lit, portée par mes parents le lendemain matin ahah.

Manger des céréales le matin

Petite, je mangeais toujours des Miel pops et je les laisser crépiter dans mon bol de lait « tu entends ça crépite ? » Me rappelait ma mère. Je n’ai jamais changé cette habitude et je mange toujours des céréales baignées dans un chocolat chaud chaque matin. La dernière fois, au cours du petit-déjeuner, j’ai dit à ma mère «  Tu entends ? Ça crépite » 😉 .

Sursauter au moindre bruit la nuit

Je suis sure que je ne suis pas la seule dans ce cas.  Toi aussi étant petit, tu pensais qu’il y avait des zombies qui se cachaient dans les placards ou lorsqu’il y avait un bruit, tu imaginais qu’une personne avait pénétré dans ta chambre. C’est toujours mon cas, au moindre bruit la nuit, je sursaute et je me fais un tas de scénario. Heureusement, ma peluche Bourriquet veille sur moi.

Boire un chocolat chaud

Je suis de celles qui ne consomment pas de café. Alors à la « machine à café » de la fac, pendant que mes camarades prenaient un café, j’étais toujours la seule avec mon chocolat chaud. Je n’allais pas me priver. Puis ça ne fait pas de moi une personne moins adulte mais juste une adulte nostalgique de son enfance. D’ailleurs tu l’auras compris plus haut dans l’article mais tous les matins, je bois mon chocolat chaud avec mes céréales.

BONUS

Lorsque j’étais enfant et que j’étais pressée d’arriver à une certaine date, je « comptais en dodo » ce qui donnait « dans trois dodos, tu seras en vacances etc ». J’ai gardé cette habitude et je compte toujours en « nombre de dodos » lorsque j’attends patiemment une chose.

J’espère que cet article t’as plus et que tu as pu retrouver l’enfant qui est en toi. Dis-moi dans les commentaires, s’il y a une chose de cette liste que tu fais et les choses de ton enfance que tu continues de faire en étant adulte. Je me rends compte quand même que je n’ai pas un caractère facile le matin et que j’adore dormir ahah.

Tu peux me rejoindre sur Instagram, la communauté des adultes en devenir s’agrandit et on s’amuse bien.

A très vite

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Alors moi je suis copine de bouffe, car je mange un babybel tous les soirs ( chauffé 10 sec au micro ondes c’est tellement bon) et il m’arrive de manger des chocapics ou des miels pops, même si je mange des céréales un peu plus « saines » , j’alterne! Le goûter j’en prends souvent aussi 😀
    Je m’assois en tailleur partout même sur ma chaise….
    Et je fais des concours avec mon chéri de jeter de chewing gum hummmm
    J’en passe…. rien qu’en énumérant je me fais peur!
    Bisous.
    Flo

    1. Mais j’adore !!
      On est trop copine de bouffe, tu as raison !
      Toujours garder cette part d’enfant en nous <3

      A très vite Flo !

  2. Je me reconnais tellement dans cet article ! J’ai toujours détesté mettre les pieds dans le sable (enfin le sable sur mon corps en général), je continue de goûter quand je peux, je m’endors aussi PARTOUT et tout le temps, et j’ai toujours beaucoup de mal à me faire réveiller le matin ahah
    Mais je me sens encore très enfantine en général ahah

    1. Ahh ça fait tellement plaisir de découvrir que je ne suis pas la seule à continuer à faire ces choses d’enfant. J’adore !

      Merci pour ton message !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *